absinthe

La promotion de l'alcool d'absinthe est aujourd'hui pérénisée en France par de nombreuses distilleries.
Après la législation Bachelot, une AOC est même en cours d'élaboration face aux revendications Suisses.

Un viticulteur varois choisit le contrepied en proposant un produit non alcoolisé : les feuilles d'absinthe à infuser.
Ses plants issus de semis forcissent au soleil méditerranéen, sans traitement, pour vous garantir la meilleure qualité de récolte possible.

Goutez, vous serez convaincu !
Saviez-vous qu'en Égypte ancienne, l'usage médical d'extraits d'absinthe est mentionné dans le Papyrus Ebers (entre -1500 et -1600) ?
Pythagore et Hippocrate (460-377 av. J.-C.) parlent d'alcool d'absinthe et de son action sur la santé, son effet aphrodisiaque et sa stimulation de la création.
Les Grecs anciens consommaient également du vin aux extraits d'absinthe, absinthites oinos. Le poète latin Lucrèce, au début du livre quatrième de son ouvrage De la nature des Choses, mentionne les vertus thérapeutique de l'absinthe, que l'on fait boire aux enfants malgré l'amertume du breuvage grâce à un peu de miel au bord d'une coupe. Lire la suite
© Domaine de Belleroche 2004 - 2020