Historique

Cette histoire aura 10 ans en 2014 et elle commence comme ça.

Je pense que d'instinct l'homme ressent les choses.

C'est en fréquentant un site de babacools chevelus & sympas (économiste suisse, agricultrice du Limousin, paysan de la montagne sèche de Nice, devs en freelance et autre prof de linguistique...) que j'ai pu mettre des mots notre réalité quotidienne :

  • raréfication des ressources naturelles par privatisation, pollution et surconsommation
  • augmentation inéluctable du prix de l'énergie et des denrées alimentaires
  • crise de confiance économique justifiant qu'il vaux mieux travailler sa terre qu'attendre que l'écureuil lâche un jour une noisette. (toute ressemblance, etc...néanmoins l'histoire est tirée de faits réels !)
  • impossibilité d'une croissance illimitée dans un monde aux ressources limitées dès l'origine.

Bref, ne pas attendre des autres qu'ils bougent pour se mettre en mouvement.

Pour ceux qui voudraient encore s'en convaincre, je vous conseille entre autres les exposés de Jean Marc JANCOVICI, qui vous expliqueront, mieux que moi en trois lignes, quelles sont nos perspectives communes, tant au niveau local qu'au global.


 


J'avais déjà quitté mon département d'origine, le confort du CDI, des congés qui sont payés et des heures sup' qui ne le sont pas, pour l'aventure indépendante et artisanale dans la jungle capitaliste.

Dans "vivre à la campagne", chaque mot compte ! Le retour à la terre se prépare car l'agricole c'est une autre jungle qui s'ajoute et qu'il faut apprendre si l'on veut réussir son coup...d'autant qu'a 35 piges, on n'est plus tout seul.


page 1 sur 16 suivante »
© Domaine de Belleroche 2004 - 2020