Accueil > Technique > article

Irrigation par goutteurs

diter
stocké ici avant triage

  1. Cout économique du système

    • en viticulture, pour une parcelle plantée à 2,5m x 1 : 720 €/ha/an (source ca83 année 2009)
  2. Durée d'irrigation selon la dose souhaitée


     
    débit goutteurs
     
    1,2 l/h
     
    1,6 l/h
     
    2 l/h
     
    Dose apport /mm 5 10 20 10 20 30 10 20 30
    Durée d'arrosage
     
    11h00 21h00
     
    42h00
     
    15h30 31h00 47h00 12h30 25h00 37h30
     
  3. Entretien du système

    • En début de campagne, avant de brancher la vanned'entrée sur lesystème d'irrigation, il est important de laisser couler l'eau qq instants afin d'évacuer toutes les impuretés
    • en cours de campagne,un controle visuel en fonction est préconisé pour décéler les anomalies
    • la propreté des filtres est à surveiller régulièrement. Un filtre trop sale provoque une baisse de pression
      • sur les filtres à nettoyage manuel, il faut controler les manomètres placés avant et après le filtre. Si la variation est supérieurer à 0,5 bars, un nettoyage s'impose. Enl'absence de manomètr, un nettoyage est préconisé avant chaque utilisation
    • en fin de saison, il est important de vidanger tout le système et de laisser les vannes en position 1/4 de tour pour éviter les dégats du gel
    • afin de lutter contre les colmatages organiques (petites algues, bactérie sou champignons) l'eau de javel est tout à fait efficace entre 1 et 5%
    • l'élimination des dépots calcaires s'effectue par l'injection, d'acide nitrique dosé à 0,2% (2 litres/m3 d'eau). Le traitement n'est efficace que s'il est fait avant que les goutteurs ne soient obstruée. Pour les systèmes d'irrigation qui ne disposent pas de pompe doseuse, la location du matériel d'injection est possible. Dans tous les cas il convient de laisser agir le produit dans les gaines 5-10 minutes, puis d'effectuer un rinçage à l'eau claire pendant 10 minutes. En agriculture biologique, l'utilisation de chlore et d'acide est interdite en cours de culture.
  4. comment vérifier le bon réglage de l'installation ?

    • il est important de vérifier l'homogénéité du débit de votre installation afin de détecter les anomalies potentielles (bouchage, fuite...). pour celail suffit de calculer le Coefficient d'Uniformité (CU).
    • Pour déterminer ce coefficient il faut mesurer pendant 1 minute, sur au moins 4 rangées (ABCD), le débit d'au moins 4 goutteurs (par ex : le 4ème, 10ème, 15ème et 22ème). Le débit se mesure à l'aide d'un récipient gradué en ml placé sous chaque goutteur avec la formule : débit en l/h =((volume du récipient en ml / 100) / (1/60))
    • par exemple imaginons que les résultats soient :
      • rangée A : gouteur4 = 1,52 l/h; gouteur10 = 1,44 l/h; gouteur15 = 1,58 l/h; gouteur22 = 1,86 l/h
      • ligne B : gouteur6 = 1,52 l/h; gouteur12 = 1,49 l/h; gouteur18 = 1,32 l/h; gouteur24 = 1,41 l/h
      • rampe C : débit le plus faible = 1,14 l/h, etc
      • rang D : débit le plus faible = 1,74 l/h, etc
    • le CU = (moyenne des 4 plus faibles débits x 100) / (moyenne de l'ensemble des débits)
      • si CU > 90% : l'installation fonctionne correctement, aucune intervention dans l'immédiat
      • 70% < CU < 90% : il y a un problème de régularité sur le système. Le réseau doit être nettoyé
      • CU< 70% : le réseau présente un colmatage, c'est un problème à résoudre

 


admin 09 mars 2015 irrigation viticulture aucun commentaire





Laissez-nous votre commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot pvtky ? :
© Domaine de Belleroche 2004 - 2020