Technique

Toutes les plantes  Base Botanique  Base technique  le sol  fertilisation   irrigation   multiplication   maladies

Rôle du phosphore PO² dans la plante :

Représentant 0.5 à 1 % de la matière sèche végétale, le phosphore en est l’un des constituants essentiels.

Présent sous forme d’ions phosphates dans les tissus , le phosphore est souvent associé dans des molécules organiques situées au cœur même du fonctionnement cellulaire. Le phosphore est indispensable à la vie et intervient dans tous les processus essentiels de la synthèse de la matière vivante :

  • support du patrimoine génétique (acides nucléiques)
  • rôle dans la synthèse des sucres et des protéines (réactions enzymatiques).
  • véhicule de l’énergie en particulier sous forme d’ATP
  • composant de la structure des membranes cellulaires avec les phospholipides.
A l’échelle de la plante , le phosphore joue également de multiples rôles :
  • Contribution à la croissance précoce et notamment au développement du système racinaire .
  • Facteur de précocité en activant le démarrage des cultures et tendance à raccourcir le cycle végétatif en favorisant la maturation.
  • Accroissement de la résistance au froid et aux maladies.
  • Contribution à la rigidité des tissus et résistance à la verse.
  • Rôle dans la reproduction : fécondation et fructification
  • Facteur de qualité et notamment des fourrages contribuant à la bonne nutrition phosphatée des animaux d’élevage (ruminants).
A la récolte , on retrouve le phosphore localisé principalement dans les organes de reproduction tandis que les organes végétatifs ont une teneur nettement plus faible.
Le phosphore est toujours présent en proportion plus importante dans les tissus jeunes et le vieillissement d’un organe se traduit par une baisse de sa concentration en P.

Dynamique du phosphore dans le sol.

Le phosphore se présente sous les formes suivantes dans le sol :

  • phosphate dissous dans la solution du sol sous forme d’anions orthophosphate (PO4 --- , HPO4 -- , H2PO4- ) en très faible concentration de l’ordre de 0.2 mg P/litre
  • phosphore labile plus ou moins rapidement biodisponible adsorbé sur phase solide du sol (argiles et matière organique)
  • phosphore non labile très peu biodisponible contenu dans les minéraux et les précipités organiques du sol.
  • Composés organiques phosphatés
  • On admet qu’environ 1/3 du phosphore biodisponible est associé à la matière organique du sol et 2/3 à la fraction minérale.
L’évaluation du phosphore biodisponible pour les cultures est relativement complexe et sa représentation fait appel à des modèles pluri-compartimentaux à même de rendre compte des phénomènes d’échanges entre les différents pools de phosphore du sol et des vitesses de ces processus. 70 à 80 % du phosphore absorbé sous formes d’ions orthophosphates par les plantes dans la solution du sol provient de la phase solide du sol. L’analyse de sol classique rend assez mal compte de la biodisponibilité du phosphore et doit être complétée par des analyses plus élaborée (méthode isotopique).

diter admin 06 janvier 2014 fertilisation aucun commentaire




Laissez-nous votre commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot tuyl ? :
© Domaine de Belleroche 2004 - 2021